Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 16:24
CHOUCHOU  EUTHANASIE ? ?

Le chow-chow qui a mordu deux soeurs, le 18 juillet, ne sera pas euthanasié. Son dernier propriétaire a choisi de le placer dans un centre qui recueille les chiens mordeurs.

Mise à jour : le propriétaire est revenu sur ses propos ce mercredi, affirmant que le chien avait été euthanasié.


----------------------------------------


Chouchou ne sera pas euthanasié. Son dernier propriétaire, Sébastien Graux, père des deux filles de 3 ans et 12 ans mordues par l'animal, a décidé de le placer dans un centre spécialisé qui recueille les chiens mordeurs. « Il est parti dans une "prison pour chien" », explique le père de famille, âgé de 30 ans. L'animal a donc quitté la SPA de Saint-Quentin-Rouvroy.


Sébastien Graux a pris cette décision car il n'a pas pu se résoudre à l'euthanasie. « Ça reste un animal. Ce qu'il a fait est de sa faute mais, dans un sens, ça ne l'est pas non plus. » Le passé compliqué de l'animal (nos précédentes éditions) l'a conduit à commettre l'irréparable.



« Les crocs dans la jambe »

Cassandra, 12 ans, et Chéryline, 3 ans, restent profondément marquées par cette soirée du 18 juillet. Tant physiquement que psychologiquement. Pour une raison qui est toujours indéterminée, le chow-chow s'en est pris à la fillette de 3 ans au visage. Sa sœur est intervenue. Le chien s'attaque alors à elle.


« Cassandra a encore les crocs marqués dans la jambe, rapporte le père de famille. La petite a une cicatrice au niveau de la joue qui lui restera à vie. » Sébastien Graux revient sur les « nombreuses cicatrices ».


Mais ce sont aussi les souffrances psychologiques. La famille compte déménager de la rue Montplaisir (quartier de Vermand). « Chéryline n'arrive plus à dormir dans la maison. Elle a peur des chiens maintenant alors que ce n'était pas le cas avant. »


La famille Graux a donc dû se séparer de Kiki, le yorkshire de 8 mois, adopté avant Chouchou. Il a été donné à une famille d'Origny-Sainte-Benoîte. « Nous avons de ses nouvelles. Tout se passe bien pour lui. »


Les époux Graux et leurs cinq filles veulent se reconstruire, loin du tumulte produit par l'affaire Chouchou. Après les morsures, une pétition avait été créée pour éviter l'euthanasie à l'animal. Elle avait recueilli plus de 3 000 signatures. « Nous avons été insultés et salis », regrette le trentenaire. Il a choisi de laisser Chouchou vivre dans son centre. « C'est un animal. C'est quand même le meilleur ami de l'homme. » Mais Chouchou ne pourra plus être adopté.

Alice Meunier

Source : (14.08.2013) Courrier picard

____________________________________________________

Sur Aisnenouvelle : "Il est écrit que Chouchou est mort"

____________________________________________________

Sur courrier-picard ,(15 aout 2013) : « J'ai menti : Chouchou est mort »

Repost 0
Published by Maltraitance animale - dans CHOUCHOU
commenter cet article
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 08:06

Un collectif de protection des animaux tente de sauver Chouchou de l'euthanasie. Il accuse de maltraitance envers les animaux le père des fillettes, victimes de l'attaque du chien.

L'affaire « Chouchou », ce chien chow-chow qui a mordu deux fillettes la semaine dernière, prend de l'ampleur. Le collectif de défense des animaux « Lucky le dalmatien » (créé après la mort de cet animal traîné par une voiture en 2010) a lancé une pétition pour épargner l'euthanasie au chien. Et il ne compte pas s'arrêter là. « Un chien ne mord jamais sans raison, lance la fondatrice du collectif, Nathalie Boulfani, il n'y a que les humains qui font les choses gratuitement... » Sébastien Graux est directement visé.


Selon elle, « ce monsieur était connu comme étant quelqu'un qui maltraite les animaux ». Nathalie Boulfani affirme avoir déjà recueilli le témoignage d'un voisin à l'occasion des marches organisées après la mort du dalmatien Lucky en 2010. Dans la pétition qu'elle met à disposition en ligne, elle cite deux autres témoignages : l'un faisant état de maltraitance envers deux chiens, dont un croisé noir, rue Léon-Lemaire, et l'autre l'abandon de deux chats rue Hoche.


Si la vice-présidente de la SPA de Saint-Quentin/Rouvroy, Yvette Bertin, reconnaît qu'il y eut des interventions dans cette rue, elle ne peut pas dire si c'était bien chez le dénommé Sébastien Graux. « Le nom me dit quelque chose, mais c'est sans conviction. Je ne sais pas si c'est eux », expose Yvette Bertin, qui n'a pas trouvé de dossier de maltraitance avec le nom Graux.


« Ce sont des conneries ! proteste Sébastien Graux. Rue Lemaire, il y avait bien un croisé noir, mais c'était celui de mon ex-femme. » Il avait d'ailleurs quitté ce domicile vers février 2002. Quant aux deux chats abandonnés, il n'y en avait qu'un seul. « J'avais un chat rouquin. Je déménageais et je l'ai cherché mais je ne l'ai jamais retrouvé, raconte-t-il. Je l'aimais bien ce chat. » Preuve de son amour des animaux, il narre la fin de vie d'un autre chow-chow passé par chez lui : « Il était malade et on a déboursé 600 € pour le faire piquer. On aurait pu le laisser mourir ».

.

.

« Je ne suis pas taré »

Il rejette également les accusations faisant un lien entre les maltraitances supposées envers Chouchou et l'agression de ses filles. « Ce n'est pas en deux jours de temps qu'on va le battre », note-t-il. Il poursuit en expliquant qu'il n'y avait pas eu non plus d'irresponsabilité de sa part en adoptant un chien qui a enchaîné trois propriétaires en trois semaines. « Je sais qu'il a mordu le chihuahua de l'ancien propriétaire, mais un chien qui mord un chien ça arrive. »


Deux de ses filles ont été mordues gravement (lire ci-contre). « Je ne suis pas taré : s'il était dangereux, je ne l'aurais jamais pris », dit-il, en précisant que les propriétaires précédents n'avaient jamais eu de problèmes. Il a conduit Chouchou à la SPA le soir même des faits. Pour l'instant, l'animal est contrôlé par un vétérinaire (examen de contrôle sanitaire). La pétition contre son euthanasie a recueilli 878 signatures.



Chéryline et Cassandra ont quitté l'hôpital hier

Les deux filles de Sébastien Graux sont désormais sorties du centre hospitalier de Saint-Quentin après cinq jours de soins. « Elles en ont encore pour trois semaines au niveau des examens », rapporte le père. Les deux sœurs ont dû être opérées en urgence, dans la nuit de jeudi à vendredi (lire aussi notre édition de samedi). Vu la profondeur de la plaie, la petite Chéryline, 3 ans, pourrait rester marquée au visage d'une cicatrice.

Pierre Collet

Source : (Le 23.07.2013) courrier-picard

Les faits

Le chow-chow n'est pas classé parmi les chiens dangereux. Malgré son allure débonnaire, Chouchou, pris ici en photo par la famille Graux, lors de son adoption, a attaqué deux fillettes. Il a été ramené à la SPA par le père de famille.

Le chow-chow n'est pas classé parmi les chiens dangereux. Malgré son allure débonnaire, Chouchou, pris ici en photo par la famille Graux, lors de son adoption, a attaqué deux fillettes. Il a été ramené à la SPA par le père de famille.

Repost 0
Published by Maltraitance animale - dans CHOUCHOU
commenter cet article
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 16:39
PETITION POUR CHOUCHOU

UNE PETITION A ETE MISE EN LIGNE POUR CHOUCHOU

"Pour que Chouchou ne soit pas euthanasié" (Voir l'article en-dessous : Un chow-chow attaque 2 fillettes )

.

LA PETITION :

Et voila la raison qu'il faut aider Chouchou :

Après recherche, cette famille est bien connue dans le milieu de la protection animale pour avoir plusieurs maltraités des animaux.

Chouchou n'a peut être pas mordu pour rien ! ce chien ne doit pas être euthanasié et confié a une fondation ou il ne sera plus adopté mais le tuer ne va pas régler le problème, le prochain chien que cette famille prendra, ne contentera peut être pas de dire non et de mordre, peut être qu'il tuera.

Chouchou doit être vu par un vétérinaire non seulement pour son comportement mais aussi pour rechercher des traces d'éventuels sévices vu les antécédant des parents .... lire la suite

SIGNONS LA PETITION : "Pour que Chouchou ne soit pas euthanasié"

Repost 0
Published by Maltraitance animale - dans CHOUCHOU
commenter cet article
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 09:37

ST QUENTIN :

Chouchou, un chien chow-chow de 2 ans, récemment adopté par la famille Graux, s’en est pris à deux de leurs filles. Chéryline, 3 ans, et Cassandra, 12 ans. Elles sont hospitalisées.

Une scène de film d’horreur. Voilà comment les parents de Chéryline et Cassandra décrivent l’état dans lequel ils ont retrouvé leur maison de la rue Montplaisir, à Saint-Quentin, jeudi, vers 19 heures. « Je croyais que mes filles allaient mourir », déclare Catherine Graux, 27 ans. Elles ont toutes les deux été attaquées par le chow-chow, Chouchou.


La petite Chéryline jouait sur le sol de la salle à manger quand l’animal lui a sauté dessus. Il s’en prend directement au visage de la petite. La grand-mère, présente sur les lieux, appelle au secours. Le chien se met à traîner la petite fille vers la cour. « Il voulait la manger », en tremble encore Sébastien Graux.
Cassandra, 12 ans, tente de calmer, autant qu’elle le peut, le chien. Chéryline se retrouve hors de portée mais grièvement blessée au visage. Le chien attaque Cassandra et la mord aux bras et aux jambes. Les deux sœurs sont le soir même prises en charge par le centre hospitalier de Saint-Quentin. « C’est très dur de les voir toutes les deux dans cet état », confie la mère de famille.



ELLES ONT ETE OPEREES TOUTES LES 2 .

Au moment des faits, les parents étaient partis chercher du lait à l’hypermarché. Les cinq filles étaient surveillées par leur grand-mère. « Il y avait le bébé de 3 mois dans la même pièce que le chien », précise le Sébastien Graux. Les filles ont trouvé refuge chez des voisins le soir du drame. L’autre chien du couple, Kiki, un yorkshire de 8 mois, était également présent. « Avec lui, nous n’avons jamais eu de souci », affirment les deux parents. Même le chien, récemment adopté, n’avait pas montré d’agressivité envers Kiki.
Chouchou venait juste d’être adopté par la famille de la rue Montplaisir, une rue à la lisière entre le faubourg Saint-Jean et le quartier du Vermandois, à Saint-Quentin. Selon nos informations, ce chien a changé trois fois de propriétaire en moins de trois semaines. Son premier propriétaire s’en est séparé pour une raison inconnue. Le couple qui l’a alors récupéré a voulu s’en débarrasser car leur premier chien s’était fait attaquer. « C’est une boule de poils, il n’y avait aucun signe », s’étonne Catherine Graux. Le chien a été placé à la SPA.
Les deux sœurs doivent sortir de l’hôpital demain. La petite Chéryline pourrait rester marquée par une cicatrice au visage vu la profondeur de la plaie.

Alice Meunier

Source : (Le 20.07.2013) Courrier picard

UN CHOW-CHOW ATTAQUE 2 FILLETTES
Repost 0
Published by Maltraitance animale - dans CHOUCHOU
commenter cet article

Présentation

  • : Maltraitance animale
  • Maltraitance animale
  • : Ce blog pour montrer combien l'etre "humain" peut etre cruel...et que dans le monde entier la souffrance animale existe vraiment...Il est battu, abandonné , torturé, meme violé par les hommes, et fini souvent par la mort....
  • Contact

Maltraitance animale

 

banniere-blanche.gif

Recherche

Archives

Categories