Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 15:25

NOUZONVILLE (08):

Depuis la mort suspecte de son chien dans une pension canine, Nathalie Ducarmes se bat pour connaître la vérité.

«J e n’ai jamais voulu m’enrichir sur la mort de mon chien. Je veux seulement savoir la vérité sur ce qui lui est arrivé », témoigne Nathalie Ducarmes. Cette habitante de Nouzonville pleure depuis deux ans la mort de son chien, Tommy, un labrador de 3 ans qu’elle avait confié à la pension canine du Dieu Horus, située à Verrières, avant de partir en vacances. Les faits remontent au 20 juillet 2012. « La gérante ne m’a pas fait signer de contrat mais, n’ayant jamais utilisé ce mode de garde, je ne m’en suis pas inquiétée ».


LA PENSION FERME QUELQUES JOURS APRES LE DECES DU CHIEN


Une semaine plus tard, Nathalie Ducarmes appelle la pension et c’est là que la propriétaire lui apprend que son chien est mort 2 heures après avoir été déposé à la pension. « Elle nous a dit que c’était un arrêt cardiaque constaté par un vétérinaire, mais elle n’a jamais voulu nous donner son identité car il n’était pas de garde et elle ne voulait pas lui causer de problèmes ». Quant au chien, son cadavre aurait été enterré dans le jardin le lendemain du décès. « Nous avons décidé d’appeler tous les vétérinaires des Ardennes mais aucun ne nous a dit être intervenu ». La maîtresse de Tommy mène sa petite enquête et plusieurs éléments lui paraissent louche, notamment la version du conjoint de la gérante qui ne concorde pas sur la date de la mort du chien. D’autres témoignages de propriétaires de chien lui mettent la puce à l’oreille quant à des lacunes en matière de surveillance. Quelques jours après l’affaire, elle découvre que la pension canine a fermé. « Sur les conseils de la Lisa (Ligue dans l’intérêt de la société et de l’animal, Ndlr) et de notre vétérinaire par rapport aux obligations de protocoles concernant la mort d’un animal de plus de 48 kilos, nous décidons de porter plainte », révèle Nathalie. L’audience est reporté à plusieurs reprises mais, le 14 octobre 2013, la juridiction de proximité de Sedan se prononce à son encontre, au motif qu’elle n’a pas réussi à apporter la preuve du préjudice qui lui a été causé. « Qu’est-ce que je regrette de ne pas avoir demandé d’autopsie ! Nous l’avons fait déterrer et incinérer deux jours après notre retour, il était en état de décomposition. Aujourd’hui, j’ai adopté un autre chien et je l’adore mais je n’arrive pas à faire mon deuil. J’ai lancé une procédure au pénal. Je voudrais juste avoir une réponse à ma question : comment est mort mon chien ? »


Pension canine: les pièges à éviter :


Avant de confier son animal à une pension canine, il faut s’assurer que cette dernière a bien été déclarée auprès de la Direction des services vétérinaires (DSV) et qu’elle est titulaire du certificat de capacité animalier. La pension doit également justifier d’une assurance responsabilité civile animaux. Il faut impérativement signer un contrat et s’assurer que la pension dispose d’installations règlementaires (hygiène, espace...). En cas de décès suspect, ne pas hésiter à demander à un vétérinaire de pratiquer une autopsie.

Source (18.12.2014) Lunion.com

Photo: Lunion

Photo: Lunion

Partager cet article

Repost 0
Published by Maltraitance animale
commenter cet article

commentaires

Maggy 27/12/2014 19:08

J'avais mis mon chat Réglisse, dans cette pension. J'ai trouvé que les proprios n'était pas souvent la ! Comme cette dame mon chat c'est enfuie après qu'un chien est sois disant dévore le grilage des chats ! biensur Réglisse n'est pas revenue. Elle a été retrouvée agonisante 2 mois après par un chasseur. Elle souffrait tellement que ce chasseur a du lui tirer dessus pour abreger ses souffrances. Mon veto n'a eu connaissance de cette histoire que après que nous y avons mis notre chat !! Avant il n'y avait que de bon écho !! Je comprend la souffrance de cette dame.

Présentation

  • : Maltraitance animale
  • Maltraitance animale
  • : Ce blog pour montrer combien l'etre "humain" peut etre cruel...et que dans le monde entier la souffrance animale existe vraiment...Il est battu, abandonné , torturé, meme violé par les hommes, et fini souvent par la mort....
  • Contact

Maltraitance animale

 

banniere-blanche.gif

Recherche

Archives

Categories