Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 15:27

CASTRES (81) :

Huit animaux massacrés par des jeunes de 10 ans : l'attaque de trop à la bergerie d'En-Vieu.

Lundi, à 18 h 30, deux jeunes individus se sont introduits dans la bergerie du Causse et ont frappé des brebis. Au total, 7 agneaux et une brebis en gestation sont morts.


C'est un appel à l'aide plein de désespoir que veulent lancer les propriétaires de la bergerie d'En-Vieu, sur le Causse. Un message comme dernier recours après le «massacre» de plusieurs de leurs brebis et agneaux.

Jean-Marc Cousinié et ses deux filles, Magalie et Aude, ont repris l'exploitation qui appartenait à la Ville de Castres en janvier 2011. Aujourd'hui, ils ont près de 1 300 ovins mais ils sont lassés, apeurés, désemparés face à cette énième attaque. Celle de lundi soir vers 18h30, la quinzième de l'année, est celle de trop. Jean-Marc venait vérifier que tout allait bien lorsqu'il a surpris deux jeunes individus, âgés de 10 ans à peine, versant de l'essence dans les abreuvoirs des pauvres bêtes. Il les a ensuite poursuivis mais les fuyards ont sauté la clôture, traversé la nationale puis rejoint les caravanes de gens du voyages installés illégalement près de l'aéroport depuis des mois sur un terrain appartenant à la communauté d'agglomération de castres-Mazamet. En revenant à la ferme, Jean-Marc découvre deux puis quatre,puis six et au final huit brebis et une barre de fer que ces très jeunes adolescents auraient utilisés pour frapper les bêtes.«C'est malheureux pour eux de se distraire un 14-Juillet en faisant souffrir ces animaux», déplore Dany, la mère des exploitantes, venue les soutenir. «On ne se déplace plus seule et on n'ose pas venir ici sans les chiens», regrette Magalie.


60 HECTARES INUTILISABLES

C'est tout un projet de vie qui est perturbé. «Même si les gendarmes de Labruguière sont très compétents, le système judiciaire est trop long et les coupables connus sont non solvables», désespère Aude. Les sept agneaux torturés puis abattus partaient à la boucherie, chacun devait rapporter environ 200 €. Les dommages et pertes s'entassent et les actes de vandalismes s'intensifient. Après les vols divers, les dégradations, les tortures d'animaux, les menaces, la famille craint à présent la prochaine action. «On a peur qu'ils nous mettent le feu à la ferme», s'inquiète Aude. «On ne veut pas qu'il arrive un drame», assure pourtant Magalie. Rien qu'en 2014 l'entreprise a porté plainte neuf fois. «À chaque fois que l'on compte, il manque des brebis. On a écrit à la préfète mais c'est pour le moment sans effet, souligne Aude. La famille regrette surtout que «ces enfants soient délaissés, c'est inhumain et irresponsable» ajoute Dany, qui est enseignante à la retraite.

En attendant, à la ferme d'En-Vieu, on n'envisage pas de mettre ses brebis à paître sur une surface de 60 hectares proche du camp.

_______________________________________________________


LE CHIFFRE : 134

Brebis >perdues. Depuis avril 2013, 134 ovins ont été blessés, volés, tués ou disparues.

_______________________________________________________


« LES SERVICES DE L'ETAT SONT MOBILISES »

«On comprend l'exaspération de ces exploitants agricoles mais on ne peut pas laisser dire que l'on ne fait rien. Cela fait plus d'un an que ce dossier est traité, lâche Yves Mathis, le directeur de cabinet de la préfète du Tarn. Les services de l'État sont mobilisés et font le maximum pour leur venir en aide». Et le directeur de cabinet de rappeler que plusieurs opérations de gendarmes ont eu lieu sur ce site d'implantation de gens du voyage et en coordination avec les services sociaux et les services vétérinaires pour s'assurer du bon traitement des animaux qui y sont présents. «Encore ce matin (hier, NDLR), une trentaine de gendarmes est intervenue sur le site», indique le représentant de l'État qui affirme que le sous-préfet de Castres s'est rendu à plusieurs reprises sur la bergerie pour écouter les doléances des propriétaires. «On en fait plus pour cette exploitation que pour n'importe quelle autre du département», indique encore Yves Mathis qui rappelle que les gendarmes avaient «planqué» plusieurs nuits dans la bergerie il y a quelques mois pour interpeller en flagrant délit un voleur de brebis qui y sévissait. «Et il ne s'agissait pas du tout d'un membre de la communauté des gens du voyage», précise le directeur de cabinet qui refuse «les a priori et les clichés».

S'il ne nie pas un problème avec quelques membres de cette communauté, il ne veut surtout pas mettre tout le monde dans le même sac (voir encadré). «Il faut se méfier des idées reçues», explique-t-il. Enfin en ce qui concerne, les faits de lundi, il assure que les gendarmes vont mener leur enquête et que les contrôles du site continueront. «Il faut du temps pour mener une enquête et cela se fait dans le respect de la règle de droit et des moyens qui sont les nôtres», indique enfin Yves Mathis.

_______________________________________________________


UN CASSE-TETE POUR LES AUTORITES

Ce parking près de l'aéroport sert provisoirement d'aire de grand passage pour les communautés évangélistes des gens du voyage le temps que le sud du Tarn se dote d'un site réglementaire. Mais depuis plusieurs mois, une poignée de gitans «sédentarisés» y demeurent après avoir été interdits d'aire d'accueil de la Vivarié par le maire de Castres pour ne pas respecter le règlement intérieur. Des gens du voyage qui jouent depuis au chat et à la souris avec les autorités en sautant de ce site à celui près de la gare SNCF à chaque mesure d'expulsion décidée par la justice suite aux recours à répétitions de la communauté d'agglomération ou de la mairie. En attendant, policiers et gendarmes collectionnent les procédures à leur encontre, notamment pour actes de barbarie sur animaux. Mais quand il s'agit d'enfants de 10 ans, la justice est impuissante…

Br. M.

Source (16.07.2014) La dépéche

8 ANIMAUX MASSACRES PAR DES JEUNES DE 10 ANS
Une partie des brebis torturées, battues à coups de barre de fer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maltraitance animale - dans MALTRAITANCE
commenter cet article

commentaires

Monique 18/07/2014 14:56

Il faut aller mettre le feu à leurs caravanes !

Présentation

  • : Maltraitance animale
  • Maltraitance animale
  • : Ce blog pour montrer combien l'etre "humain" peut etre cruel...et que dans le monde entier la souffrance animale existe vraiment...Il est battu, abandonné , torturé, meme violé par les hommes, et fini souvent par la mort....
  • Contact

Maltraitance animale

 

banniere-blanche.gif

Recherche

Archives

Categories