Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 20:38

Patte cassée, œil gonflé, côtes saillantes… Ce petit chihuahua de cinq mois, prénommé Chester, était voué à une mort certaine s’il n’avait été recueilli par Julie (prénom d’emprunt) d’Arlon.

Battu par ses maîtres, l’animal était en piteux état quand il est arrivé chez Julie. «Ses propriétaires lui mettaient des coups de pied dès qu’il faisait ses besoins par terre!»

La jeune femme a récupéré le petit chien via les réseaux sociaux. «L’animal était en vente sur Facebook», explique Julie. «Une dame que je connais l’avait racheté 200 euros aux propriétaires qui le battaient. Cette dame lui a fait poser une attelle mais elle ne pouvait le garder chez elle. Je lui ai donc proposé de lui rembourser ses 200 euros et de m’occuper moi-même du chien, car j’ai déjà eu des chihuahuas», nous explique-t-elle.


Source (27.01.2015) La meuse.be

CHESTER, LE CHIHUAHUA BATTU PAR SES PROPRIETAIRES, EST SAUVE
Chester le chihuahua va mieux.

Partager cet article

Published by Maltraitance animale - dans MALTRAITANCE
commenter cet article
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 09:41

ORLEANS :

La petite chienne est décédée mercredi matin, après une altercation entre sa propriétaire et son beau-fils. L’affaire est maintenant entre les mains de la police.


Raymonde, 62 ans, ne se remet pas de la disparition de son chien. Voilà plus de 24 heures qu’elle pleure la mort de Betty, 12 ans, un spitz nain qui lui tenait compagnie depuis le décès de son mari.

« Je n’arrive pas à comprendre que l’on puisse faire cela à un chien », sanglote-t-elle. Mercredi en fin de matinée, alors qu’elle promenait son chien au pied de son immeuble, avenue Münster, à Orléans, elle croise la route d’un jeune homme âgé d’une vingtaine d’années. Celui-ci n’est pas un inconnu : c’est le fils de son nouveau compagnon. Un jeune homme avec qui elle entretient des relations houleuses. « Il n’accepte pas notre relation », explique Raymonde.


ÉPAULÉE PAR LA SPA


Une nouvelle fois, le ton monte entre les deux. « Il m’a attrapée au niveau du col et il m’a dit : “C’est toi ou le chien : qu’est-ce que tu choisis??” » Raymonde ne répond pas. Selon elle, le jeune homme aurait alors asséné un violent coup de pied à un animal qui ne pèse pas plus de cinq kilos. La chienne est projetée en l’air. « Elle crachait du sang quand je l’ai ramassée. » Un vétérinaire constatera son décès dans l’après-midi, sans pouvoir établir précisément les causes de la mort.

Mercredi, en fin de journée, Raymonde a déposé plainte au commissariat d’Orléans pour « destruction d’un animal domestique » (1) et « menace de mort ».

Selon la fille de Raymonde, l’agresseur se serait vanté de son forfait, en public, laissant entendre qu’il aurait pu faire subir le même sort à sa mère.

Le jeune homme aurait déjà été condamné par la justice, à plusieurs reprises, pour des faits de violence, d’après son propre père. Son dernier séjour en prison se serait achevé il y a trois mois.

Si la « destruction » d’un animal (2) est punie d’une simple peine d’amende, les menaces de mort peuvent valoir jusqu’à six mois de prison à leur auteur.

Contactée par Raymonde, la SPA a accepté de l’accompagner dans ses démarches judiciaires.

Alexandre Charrier

______________________________________________________________

(1) Les animaux domestiques sont soumis au régime juridique des « biens corporels ».

(2) S’il s’agit d’ « actes de cruauté », le code pénal prévoit une peine de prison de deux ans maximum.

Source (23.01.2015) Larep

LE CHIEN D'UNE RETRAITEE TUE D'UN COUP DE PIED
Betty, âgée de 12 ans, était un spitz nain.?Elle est morte quelques minutes après avoir reçu un coup de pied, selon sa propriétaire.

Partager cet article

Published by Maltraitance animale - dans MALTRAITANCE SPA
commenter cet article
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 11:20

ARES (33):

Une femme s'est faite agresser par un bull terrier alors qu'elle essayait de protéger son yorkshire lors d'une promenade à Arès.

Rose-Marie est encore sous le choc. Elle est sortie mardi après-midi de l'hôpital Pellegrin à Bordeaux. La voix tremblante, cette retraitée de l'éducation nationale revit avec émotion son agression par un chien, dimanche dernier à Arès. « Je suis sortie de ma voiture pour promener Boston, mon yorkshire, sur la jetée. En l'espace d'une seconde, j'ai vu un grand chien, du genre pitbull, courir en direction du mien. » La suite est, selon elle, « digne d'un film d'horreur ».


" IL Y AVAIT DU SANG PARTOUT "

Son petit protégé est déchiqueté par un chien blanc. « Je crois qu'il l'a traversé de part en part. Il y avait du sang partout. » Pour sauver Boston, elle tente de s'interposer. Mais l'animal la prend pour cible, et c'est Rose-Marie qui se trouve désormais mordue aux mains. « J'ai crié au secours, se souvient l'ancienne institutrice.

Beaucoup de gens m'ont entendu, mais il n'y a que deux jeunes qui sont venus à mon aide. » Les deux volontaires réussissent à donner des coups au chien, et à le plaquer contre une roue de la voiture. « Ils ont été vraiment courageux. Sans eux, je ne sais pas comment cela se serait fini. »

L'issue est malheureusement fatale pour Boston, qui sera euthanasié six heures plus tard. Quant à Rose-Marie, elle a dû être hospitalisée pendant deux jours à Bordeaux. Le service de la chirurgie de la main de l'hôpital Pellegrin a procédé à une anesthésie générale pour opérer ses nombreuses plaies, dont certaines ne sont pas passées loin du tendon, ainsi qu'une fracture d'un doigt.


LA PROPRIETAIRE IDENTIFIEE

De son côté, la police municipale d'Arès indique que le chien n'était pas un pitbull. « Il s'agit d'un chien de type bull terrier, qui s'était échappé d'une maison voisine, expliquent les fonctionnaires.

Nous avons identifiée la propriétaire. Dans la mesure où il ne s'agit pas d'un chien de catégorie, la procédure consiste à déclarer le chien comme ‘‘mordeur''. A partir de là, la propriétaire aura l'obligation de le présenter dès jeudi devant un vétérinaire pour procéder à une étude comportementale agréée. »

Rose-Marie devrait se rendre mercredi matin à la gendarmerie pour porter plainte. « D'abord contre la maîtresse du chien, et ensuite parce que je suis très en colère que personne ne soit venu m'aider. Il y a avait du monde, mais tout le monde a déserté. Je trouve ça vraiment malheureux et inadmissible. »

Cette attaque intervient quelques jours après :

" une femme violemment attaquée par trois molosses " et

" l'attaque mortelle de deux cane corso sur un golden retriever en Charente-Maritime."

Source Le 21.01.2015 Sudouest

Un Bull terrier  (illustration)

Un Bull terrier (illustration)

Partager cet article

Published by Maltraitance animale
commenter cet article
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 19:20
UNE DIZAINE DE CHATS EMPOISONNES, LA MAIRIE ALERTE LES HABITANTS

HAISNES (62):

Depuis 10 jours, dans la petite commune de Haisnes, des dépouilles de chats sont retrouvées sur la voie publique. Des animaux empoisonnés par un pesticide hautement toxique et interdit à la vente, un produit dangereux pour l'homme.

.

Y-a-t-il quelqu'un qui en veut particulièrement aux chats à Haisnes près de La Bassée ? Dans cette petite ville du Pas-de-Calais, une dizaine de dépouilles de chats ont été retrouvés depuis environ 10 jours. A chaque fois, dans la cité Saint-Elie, un quartier de petites maisons qui compte environ 700 habitants. Certains propriétaires ont perdu jusqu'à trois chats.

Selon les vétérinaires qui ont ausculté ces chats, ils auraient été empoisonnés au Temik, un pesticide hautement toxique et interdit à la vente aux particuliers. Un produit qui peut tuer en chat en 5 minutes. La mairie d'Haisnes a choisi de rendre public ces faits parce qu'il s'agit d'un danger potentiel pour les habitants : "Toute personne touchant une dépouille empoisonnée au Temik risque elle-même de s'empoisonner mortellement en cas d'ingestion involontaire, même à faible dose, affirme la mairie d'Haisnes. Car il faut savoir qu'un seul granulé suffit à décimer un chien de type berger allemand. Si vous trouvez une dépouille au sol, n'y touchez pas et appelez immédiatement les services de la commune au 03 21 25 43 43, ou prenez toutes les précautions nécessaires (porter des gants par exemple)."

Déjà en 2013, une trentaine de chats avaient été retrouvés morts dans ce même quartier. Une plainte va être déposée pour essayer de retrouver l'auteur de ces empoisonnements. Les actes de cruauté envers un animal sont punis de 30 000 euros d'amende et jusqu'à 2 ans d'emprisonnement.

Source (22.01.2015) France 3 Nord-Pas-de-Calais

Partager cet article

Published by Maltraitance animale - dans MALTRAITANCE
commenter cet article
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 15:43
ENFERME 1 AN DANS UN APPARTEMENT, CE CHIEN A ETE IGNORE PAR SES NOUVEAUX MAITRES !

Sur la photo, on ne reconnaît même pas l’animal. À la mort de son propriétaire, ce chien a été enfermé dans son appartement. Les héritiers n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur le partage des biens. Il avait juste assez d’eau et de nourriture pour survivre.

Gore Jdanov est décédé il y a un an, à l’âge de 79 ans, en Russie. Après son décès s’est rapidement posée la question de l’héritage. Mais ses héritiers n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur la répartition des actifs. Ils ont ainsi fermé l’appartement… avec le chien à l’intérieur.

Pendant un an, l’animal a survécu avec juste assez d’eau et de nourriture. Il s’est ainsi transformé en une boule de poils épais et puante, son urine et ses excréments coincés dedans. Ce sont les services de protection des animaux qui l’ont découvert au moment de vendre l’appartement. Ils étaient choqués. Le chien arrivait à peine à respirer.

Plus de trois heures ont été nécessaires pour venir à bout de son épaisse fourrure. Le chien était blessé en de nombreux endroits et avait des abcès. Vu qu’ils ne connaissaient pas le nom de l’animal, il a été renommé « Cocos ».

Source (02.01.2015) Sudinfo

ENFERME 1 AN DANS UN APPARTEMENT, CE CHIEN A ETE IGNORE PAR SES NOUVEAUX MAITRES !
ENFERME 1 AN DANS UN APPARTEMENT, CE CHIEN A ETE IGNORE PAR SES NOUVEAUX MAITRES !
ENFERME 1 AN DANS UN APPARTEMENT, CE CHIEN A ETE IGNORE PAR SES NOUVEAUX MAITRES !
ENFERME 1 AN DANS UN APPARTEMENT, CE CHIEN A ETE IGNORE PAR SES NOUVEAUX MAITRES !

Partager cet article

Published by Maltraitance animale - dans MALTRAITANCE
commenter cet article
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 20:24

TAIWAN :

Un hippopotame transporté dans un camion a sauté du véhicule de peur. L'animal s'est cassé les dents et une patte lors de la chute.


C'était des larmes de douleur. Alors qu'un hippopotame est transporté dans un camion à Taïwan pour que son enclos soit rénové, le conducteur freine brusquement. Paniqué, l'animal saute du véhicule, et se retrouve étendu sur le bitume.


"Ho", c'est le nom de l'hippopotame, se casse les dents et la patte arrière gauche lors de la chute. L'animal, bien connu des habitués du zoo de Taichung d'après le site du China Post, est incapable de bouger et se met à pleurer, selon des témoins.


Un vétérinaire arrive finalement à la tombée de la nuit pour endormir l'hippopotame afin de pouvoir le déplacer pour qu'il soit soigné. Selon le Journal de Montréal, Ho se porterait mieux.

Source (28.12.2014) Lexpress

"Ho", c'est le nom de l'hippopotame, s'est cassé les dents et la patte arrière gauche lors de la chute.

"Ho", c'est le nom de l'hippopotame, s'est cassé les dents et la patte arrière gauche lors de la chute.

Partager cet article

Published by Maltraitance animale
commenter cet article
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 15:25

NOUZONVILLE (08):

Depuis la mort suspecte de son chien dans une pension canine, Nathalie Ducarmes se bat pour connaître la vérité.

«J e n’ai jamais voulu m’enrichir sur la mort de mon chien. Je veux seulement savoir la vérité sur ce qui lui est arrivé », témoigne Nathalie Ducarmes. Cette habitante de Nouzonville pleure depuis deux ans la mort de son chien, Tommy, un labrador de 3 ans qu’elle avait confié à la pension canine du Dieu Horus, située à Verrières, avant de partir en vacances. Les faits remontent au 20 juillet 2012. « La gérante ne m’a pas fait signer de contrat mais, n’ayant jamais utilisé ce mode de garde, je ne m’en suis pas inquiétée ».


LA PENSION FERME QUELQUES JOURS APRES LE DECES DU CHIEN


Une semaine plus tard, Nathalie Ducarmes appelle la pension et c’est là que la propriétaire lui apprend que son chien est mort 2 heures après avoir été déposé à la pension. « Elle nous a dit que c’était un arrêt cardiaque constaté par un vétérinaire, mais elle n’a jamais voulu nous donner son identité car il n’était pas de garde et elle ne voulait pas lui causer de problèmes ». Quant au chien, son cadavre aurait été enterré dans le jardin le lendemain du décès. « Nous avons décidé d’appeler tous les vétérinaires des Ardennes mais aucun ne nous a dit être intervenu ». La maîtresse de Tommy mène sa petite enquête et plusieurs éléments lui paraissent louche, notamment la version du conjoint de la gérante qui ne concorde pas sur la date de la mort du chien. D’autres témoignages de propriétaires de chien lui mettent la puce à l’oreille quant à des lacunes en matière de surveillance. Quelques jours après l’affaire, elle découvre que la pension canine a fermé. « Sur les conseils de la Lisa (Ligue dans l’intérêt de la société et de l’animal, Ndlr) et de notre vétérinaire par rapport aux obligations de protocoles concernant la mort d’un animal de plus de 48 kilos, nous décidons de porter plainte », révèle Nathalie. L’audience est reporté à plusieurs reprises mais, le 14 octobre 2013, la juridiction de proximité de Sedan se prononce à son encontre, au motif qu’elle n’a pas réussi à apporter la preuve du préjudice qui lui a été causé. « Qu’est-ce que je regrette de ne pas avoir demandé d’autopsie ! Nous l’avons fait déterrer et incinérer deux jours après notre retour, il était en état de décomposition. Aujourd’hui, j’ai adopté un autre chien et je l’adore mais je n’arrive pas à faire mon deuil. J’ai lancé une procédure au pénal. Je voudrais juste avoir une réponse à ma question : comment est mort mon chien ? »


Pension canine: les pièges à éviter :


Avant de confier son animal à une pension canine, il faut s’assurer que cette dernière a bien été déclarée auprès de la Direction des services vétérinaires (DSV) et qu’elle est titulaire du certificat de capacité animalier. La pension doit également justifier d’une assurance responsabilité civile animaux. Il faut impérativement signer un contrat et s’assurer que la pension dispose d’installations règlementaires (hygiène, espace...). En cas de décès suspect, ne pas hésiter à demander à un vétérinaire de pratiquer une autopsie.

Source (18.12.2014) Lunion.com

Photo: Lunion

Photo: Lunion

Partager cet article

Published by Maltraitance animale
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 18:25

BOIS DE VILLERS (Belgique) :

L'HORREUR ...

Les fortes précipitations qui se sont abattues vendredi et samedi sont à l’origine de la mort d’une jument samedi à Bois de Villers (Profondeville).

C’est aux environs de 17h30 et alors qu’elle déambulait dans son pré situé rue Binamé Bajart (juste en face du supermarché) que la pauvre bête a été littéralement aspirée et engloutie dans un trou qui s’est formé subitement sous ses sabots.

UNE JUMENT ASPIREE ET ENGLOUTIE DANS UN TROU

En attendant l’arrivée des sapeurs pompiers de Namur, un vétérinaire est venu directement auprès de l’animal et voyant que la situation était désespérée il n’eu d’autre choix que d’euthanasier la jument. Commençait alors un très long travail pour les pompiers namurois, sous les ordres du Lieutenant Doumont, pour extraire le corps de sa funeste position.

UNE JUMENT ASPIREE ET ENGLOUTIE DANS UN TROU

A l’aide d’une grue et après de très longues minutes et maintes tentatives, la jument, d’environ 500 kilos, était sortie du bourbier sous les yeux de sa jeune propriétaire.

Source (14.12.2014) La nouvelle gazette.be

UNE JUMENT ASPIREE ET ENGLOUTIE DANS UN TROU
UNE JUMENT ASPIREE ET ENGLOUTIE DANS UN TROU

Partager cet article

Published by Maltraitance animale
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 18:18

Un american staff tué par 43 impacts de plomb après un conflit de voisinage à Philippeville: "Il s'est acharné sur ma chienne!"

Dramatique incident en province de Namur. Un conflit de voisinage a dégénéré en drame ce jeudi après-midi dans la rue Wez Charnois à Philippeville. Un habitant s’est senti menacé et a abattu l’american staff de son voisin. La chienne, qui portait 8 chiots, a été tuée par 43 plombs. « Il s’est acharné dessus », a souligné le propriétaire de Kira.


« Ma chienne a été froidement abattue par mon voisin », se désole Ludovic Dankenie et sa compagne Jessica. Cet habitant de Philippeville ne s’attendait pas à un tel drame ce jeudi en rentrant du travail. « Je suis arrivé à la maison vers 21h, je n’ai pas trouvé ma chienne. » Il cherche donc dans sa prairie et appelle la police pour savoir s’ils sont au courant de quelque chose. « Ils ne savaient pas. Je suis allé chercher mon courrier et c’est là que j’ai vu Kira… pendue à la barrière. »

La chienne pendait par son collier, morte, criblée d’impacts de plomb. « Il y en a 43, je les ai comptés. Il s’est vraiment acharné sur ma chienne », raconte, en colère, Ludovic.

La police locale s’est rendue sur les lieux et a interrogé le voisinage. « J’ai appris que cela s’était passé début d’après-midi et personne ne m’a prévenu », regrette-t-il. « Mon chien était devant la grille de ma maison. Il aurait aboyé sur une voiture et cela n’aurait pas plu au voisin. Et il a pris son fusil de chasse et l’a abattu. »

Source (20.12.2014) La nouvelle gazette.be

Montage SP

Montage SP

Partager cet article

Published by Maltraitance animale - dans MALTRAITANCE
commenter cet article
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 10:10

ÉTATS-UNIS :

2 adolescents californiens se sont amusés à filmer leurs molosses dévorant un chat vivant. Les images sont insoutenables. Ils sont poursuivis pour cruautés sur un animal.

Le petit félin a souffert le martyr avant de mourir. Deux adolescents américains, âgés de 15 et 17 ans, ont été arrêtés pour cruautés présumées sur un animal, annonce la chaîne de télévision californienne Kero. Une vidéo, qu'ils ont eux-mêmes tournée cet été et postée début décembre sur les réseaux sociaux, montre le supplice qu'ils n'ont pas hésité à infliger au pauvre animal. Sur les images, on voit deux chiens de grande taille dévorer un chat vivant. Les jeunes garçons y trouvent manifestement du plaisir, puisqu'on les entend encourager les molosses à attaquer plus furieusement l'animal sans défense.


" ÇA NOUS A RENDUS MALADES "

Sur Internet, la vidéo ne tarde pas à choquer. Elle est rapidement signalée par un internaute à un refuge pour animaux du comté de Kern, en Californie. A son tour, celui-ci alerte le bureau du shérif. Un cas "assez perturbant", reconnaît ce dernier. Les autorités parviennent alors à remonter la piste et identifient deux adolescents dans la région de Bakersfield. Ils sont interpellés et incarcérés dans une prison pour mineurs. "Nous prenons ces affaires très au sérieux, avec une tolérance zéro", a déclaré le porte-parole du shérif.

Les sanglantes images sont difficiles à oublier. Un clip "démoralisant et bouleversant", selon une responsable du centre d'accueil pour animaux. "Nous avons été absolument horrifiés de voir un animal traité de cette manière, ça nous a rendus malades", explique-t-elle à Bakersfield Now, un média local. Quant aux chiens, qui appartiennent à un proche de l'un des jeunes garçons, leur avenir ne semble pas compromis. Selon les autorités, ce sont les adolescents qui les ont poussés au carnage. Elles estiment donc que bourreaux malgré eux, les molosses ne représentent pas un danger.

Source (14.12.2014) metronews

illustration

illustration

Partager cet article

Published by Maltraitance animale - dans MALTRAITANCE
commenter cet article

Présentation

  • : Maltraitance animale
  • Maltraitance animale
  • : Ce blog pour montrer combien l'etre "humain" peut etre cruel...et que dans le monde entier la souffrance animale existe vraiment...Il est battu, abandonné , torturé, meme violé par les hommes, et fini souvent par la mort....
  • Contact

Maltraitance animale

 

banniere-blanche.gif

Recherche

Categories